Au printemps c’est le renouveau!

Le mouvement de la nature est vigoureux, les plantes sortent de la terre, la sève monte dans les arbres, bref, la nature s’éveille. Chez l’être humain, un mouvement similaire s’opère. L’organe le plus concerné par ce mouvement est le foie, dont le printemps est précisément la saison.

 

Quelles sont les particularités de cette saison?

élément: le bois

saison: le printemps

organe de base: le foie

viscère: vésicule biliaire

organes de sens: les yeux et la vision

tissus: tendons, ligaments, ongles

couleur: verte

goût: acide

émotion: la colère

Que pouvons-nous faire pour aider notre Foie à bien passer sa saison ?

S’activer pour une meilleure circulation de l’énergie

On dit que le Foie nourrit les muscles et les tendons. Au printemps, il sera bénéfique de favoriser l’activité physique, surtout l’étirement musculaire (notamment la face interne des jambes, territoire où passe le méridien du Foie) et la marche rapide, ce qui aura pour effet de favoriser une circulation fluide de l’énergie. Ce faisant, nous prévenons et traitons les stagnations d’ordre physique et émotive. Une attention particulière pourra être portée à l’étirement et au massage des muscles du cou et de la nuque, endroits souvent tendus par le stress (l’énergie du Foie monte et y stagne alors). Ces manipulations seront particulièrement salutaires si vous souffrez de maux de tête ou d’insomnie.

Si notre travail requiert de longues heures en position assise ou immobile, il est maintenant temps de profiter de l’heure du dîner ou de la pause pour sortir le nez dehors et se dégourdir. Favoriser la marche peut aussi se faire facilement en accordant plus de place aux déplacements actifs. Descendez plus tôt de l’autobus pour marcher jusqu’à votre destination !

La respiration, toujours !

Des exercices de respiration aideront aussi à soutenir le Foie. En effet, on dit que l’élément Métal (représenté par le Poumon) « contrôle » le Bois (Foie). Pour imager ce lien, pensez au bienfait de sortir s’aérer les esprits lorsque vous êtes en colère. Une bonne oxygénation tempérera le Foie, qui a souvent tendance à s’emballer. Notre corps soudainement plus actif au printemps saura bénéficier de cet apport supplémentaire d’oxygène. Sortez !

Les saveurs du printemps

En médecine chinoise, chaque élément est lié à une saveur. La consommation modérée de cette saveur « soutiendra » l’énergie en cours. Au printemps, l’acide est particulièrement ciblé. Bien que les cinq saveurs doivent avoir leur place dans une alimentation équilibrée, le goût acide, plutôt astringent, pourra à ce moment être privilégié (sans excès) pour apaiser un Foie trop fort. Pour un bon drainage, il peut être très bénéfique de boire une eau légèrement citronnée au matin, dès le lever, pendant deux semaines.

L’hygiène de vie pendant le printemps consiste à préparer l’été, qui sera la phase de plus grande dépense d’énergie. Le printemps est la saison du foie qui aime les drainages, il est donc bon à cette période d’envisager une cure de désintoxication de cet organe grâce à des plantes comme le pissenlit, l’artichaut, la radis noir, le romarin, ou bien à l’aide de tisanes ou de produits prévu à cet effet que l’on trouve désormais facilement dans le commerce ou plus simplement avec du jus de citron (3 ou 4 gouttes de citron frais dans un peu d’eau le matin durant une ou deux semaines). On peut aussi penser à de courtes périodes de jeûne. Faites le nettoyage à l’intérieur comme à l’extérieur. Évitons dans tous les cas, tout ce qui peut mettre le feu aux poudres : le lait, le beurre, le fromage, les yaourts, le chocolat, l’alcool, le café.

Bon printemps à tous !