Parcourez les articles

Les acouphenes…. encore!!!

ACOUPHENES ET REFLEXOLOGIE

Ca siffle, ça bourdonne, ça souffle, ça vrombit, on a une abeille au fond de l’oreille, non, un essaim d’abeilles, non un ventilateur, un moteur…bref, c’est insupportable, permanent, et ça pourrit la vie. Que faire quand on a des acouphènes ?

DEFINITION

L’acouphène est la perception d’un son, unilatéral ou bilatéral, d’intensité variable, ressemblant à un chuintement, un sifflement ou un bourdonnement, sans qu’il y ait de véritables sons arrivant dans l’oreille.

Actuellement, en France, 15% de la population adulte souffre d’acouphènes. Chaque année, 200 000 nouveaux cas apparaissent.

Face à cette « épidémie », la médecine allopathique cherche des causes aussi différentes que : un défaut structurel de l’oreille interne, des anomalies vasculaires, un environnement sonore agressif, une hypertension artérielle, otite, une presbyacousie (en vieillissant), un bouchon de cérumen, du diabète, des troubles des mouvements de la mâchoire, une cervicalgie….etc.

Malgré toutes les investigations, et bien qu’ayant déterminé des causes évidentes (trou dentaire, arthrose cervicale, fatigue…), aucun traitement allopathique ne parvient à les faire disparaître, ni même souvent, à les atténuer. Les médecins s’avouent impuissants, et les « malades » déprimés.

Je propose une autre approche, d’ordre énergétique.

L’ENERGIE DU REIN ET DU FOIE

En médecine traditionnelle chinoise, les acouphènes ont principalement deux origines énergétiques : le rein ou le foie.

Le rein : en médecine chinoise, le rein gouverne l’oreille et un trouble de l’énergie de cet organe pourra, en conséquence, avoir une incidence sur tous les troubles auditifs mais aussi sur les vertiges.

Dans le cas d’un déficit de l’énergie du rein, les acouphènes seront plutôt de nature sourde ou se manifesteront par un sifflement grave. Ces symptômes sont, dans ce cas, souvent accompagnés de fatigue générale, frilosité, transpiration nocturne, perte de mémoire, lombalgie, faiblesse des genoux, manque de concentration…

Et les acouphènes sont accrus lors des périodes de surmenage intellectuel ou physique ou en cas d’angoisse trop prononcée.

Le foie : au-dessus de l’oreille passe le méridien de la vésicule biliaire, elle-même liée au foie dans sa relation énergétique. Le foie régit les vaisseaux et filtre le sang.

Si son énergie est bloquée, les acouphènes seront plutôt de nature aiguë, accompagnés de vertiges et de palpitations dans l’oreille.

Ces symptômes seront accompagnés d’irritabilité, dépression, réveil nocturne, tension oculaire, hypertension essentielle, problème pour prendre des décisions, perte de libido ou maux de tête.

Lorsque le foie est en cause, les acouphènes peuvent être déclenchés par un excès alimentaire, une colère, une contrariété ou le non-deuil d’un événement (décès, divorce, perte d’un emploi…).

La Réflexologie Plantaire

En cas de bourdonnement, je stimulerai les zones réflexes du Rein et surtout de la Vessie afin de leur redonner de l’énergie..

En cas de sifflements, je disperserai l’énergie des zones réflexes du Rein et de la Vessie, ainsi que du Foie et de la Vésicule Biliaire : on a alors des sujets hypertendus, irritables et dont les yeux ont facilement des problèmes.

Quelques précision sur la reflexologie plantaire ? suivez le guide

Pour ma part je conseille de traiter tous les orteils, en particulier, le 4ème, la zone de la trompe d’Eustache, mais aussi les espaces interdigitaux et la base des orteils pour un travail de drainage.

Sans oublier la base du Gros Orteil, en tournant autour, puis les différentes zones de stress.

Je stimulerai donc tous ses points et j’y associerai un jeu de réification.

DITES STOP AUX ACOUPHENES

Enregistrer

Faire face au stress grâce à la Reflexologie Plantaire…

Les facteurs de stress peuvent être multiples : travail, surmenage, déménagement, arrivé d’un enfant, examens, séparation, décès….

Pour faire face à un stress chronique ou passager, il est important d’être à l’écoute des signaux d’alarme et d’intervenir rapidement….

Insomnies, fatigue, anxiété, nervosité, gorge serrée, plexus solaire douloureux, boule dans le ventre, maux de tête, … de multiples manifestations de l’angoisse.

La Réflexologie plantaire est une technique efficace car elle va, en quelques séances, permettre à l’organisme de rétablir un équilibre sur le plan physiologique et psychologique

Pour y faire face et rester serein, quelques outils :

Se relaxer !

Une séance de réflexologie plantaire permet de relâcher les tensions accumulées. Rien de tel pour déjouer le cercle infernal qui s’installe entre le stress et l’angoisse, l’un venant enrichir l’autre. Quelques séances permettent de déjouer l’angoisse, et également avec l’aide d’outils de visualisation, on forme plus facilement des images de soi positives sur lesquelles prendre appui et laisser émerger ses propres ressources.

S’auto-masser !

Et Oui ! Vous pouvez également vous faire vous-même des massages à la maison entre deux séance avec moi. Cela est très simple et je vous propose de vous apprendre lors d’un atelier d’une heure…En savoir plus…

Respirer !

Il est impossible de ressentir la peur quand on respire profondément en s’installant dans la détente. La peur est associée à un état de tension et à une respiration accélérée.

S’assoir ou encore mieux, s’allonger confortablement, la cage thoracique bien ouverte et inspirer calmement par le ventre. Compter les respirations pour ne pas laisser les pensées parasites revenir sur le devant de la scène. Compter jusqu’à 10 et recommencer jusqu’à ce que le mouvement de la respiration soit tout à fait fluide.

Chercher la colère !

Derrière l’angoisse se cache très souvent une autre émotion : frustration, ressentiment, injustice ? S’interroger pour comprendre la colère que l’on éprouve, contre qui et pourquoi… A moins qu’il ne s’agisse d’une ancienne colère qui a été réactivée par un événement récent.

De toute façon, mieux vaut éviter de pleurer ou crier, cela ne fait que renforcer l’angoisse. Prendre plutôt des coussins pour taper dedans et libérer la colère.

S’exprimer !

Ecrire, faire des vers, dessiner ou peindre, chanter … quelque soit le moyen utilisé, il permet tout simplement l’expression de soi et cela libère directement la tension intérieure. Car l’angoisse et la colère, c’est de l’énergie qui s’accumule, et dans une création, cette énergie peut prendre forme et se concrétiser, et ainsi s’évacuer librement. Tout ce qui s’exprime ne s’imprime pas en nous…

Faire du sport !

L’exercice physique est libérateur, c’est un excellent remède à l’angoisse et au stress, notamment les activités de plein air. Pratiquer un sport optimise les qualités individuelles, c’est un puissant moteur d’affirmation et de confiance en soi… Allez, courrez, sautez, nagez, marchez, …

Et vous, comment vivez vous votre stress?

Besoin d’accompagnement ?Une séance vous tente ?

Alors n’hésitez plus….contactez moi ici

Réflexologie et Sommeil

Quoi de plus doux qu’une nuit de calme avec un vrai sommeil réparateur?

Les troubles du sommeil toucheraient 1 français sur 3 selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance. La réflexologie plantaire a une jolie carte à jouer pour favoriser un sommeil réparateur. 

La quantité de sommeil nécessaire diffère pour chaque individu, il y a de petits et grands dormeurs mais que l’on ait besoin de 5 ou de 9 heures de sommeil, l’important est de se réveiller frais et disponible. Si le réveil est difficile c’est que la durée ou la qualité du sommeil n’est pas suffisante. Le manque de sommeil, même d’une seule nuit, entraîne une dette qui s’accumule jusqu’à ce qu’un sommeil suffisant soit obtenu.

La réflexologie plantaire peut être votre solution ! en savoir plus…

L’insomnie peut devenir un véritable enfer, un cercle vicieux interminable où se côtoient l’inquiétude et l’épuisement. Le soir, l’angoisse revient accompagnée de l’éternelle question: “Vais-je dormir cette nuit ? ” Être confronté tous les soirs, sinon plusieurs soirs par semaine à ces questions peut s’avérer un véritable supplice.

L’insomnie devient alors un multiplicateur de problèmes. Car elle affecte toute la qualité de vie, sur le plan du travail et des relations personnelles. Après quelques nuits d’insomnie consécutives, on a du mal à fonctionner. La capacité de concentration est très réduite. Les maux de tête sont lancinants. Insatisfaction, fatigue, mauvaise humeur et manque d’estime de soi amènent peu à peu à la dépression.
L’appréhension des autres nuits semblables guette. Si par bonheur on dort bien une nuit, on redoute les nuits blanches, on se demande quand le problème surgira à nouveau, on se surveille, on attend.

Les troubles du sommeil peuvent être de plusieurs ordres:

  • Difficulté d’endormissement
  • Réveil nocturne
  • Réveil à une certaine heure de la nuit et presque toujours la même
  • Réveil précoce avec impossibilité à se rendormir
  • Insomnie
  • Cauchemar

Les effets de l’insomnie

De nombreuses études font des liens de causalité très importants entre le manque de sommeil et plusieurs problématiques de santé.

Tout d’abord, une carence, même à court terme de temps de sommeil, agit négativement sur notre motivation diurne. On se sent alors moins porté à l’action et moins créatif. Sur un horizon de long terme, on observe une augmentation de d’autres déficits comme une capacité d’attention réduite, des difficultés de concentration et un temps de réaction plus long.

De plus, un manque de sommeil joue sur l’humeur, nous rend moins tolérant, plus irritable, moins patient et réduit notre capacité d’écoute. Finalement, le sommeil permettrait au cerveau de classifier les situations et données acquises et vécues pendant la journée, de consolider les nouvelles informations et de maintenir l’équilibre “psychologique” et émotionnel, notamment par le rêve.

Du côté physique, on sait que les cellules du cerveau en profitent pour  “se nettoyer” , que les fibres musculaires tout comme celles du  foie se régénèrent pendant le sommeil. On associe d’un autre coté un manque de sommeil chronique à une gravité plus importantes de certaines maladies chroniques comme le diabète de type 2 et à un affaiblissement de la réponse immunitaire du corps aux agressions pathogènes, tant virales que bactériologiques.

Quelques causes fréquentes

-une cause environnementale (bruit, chaleur…), une mauvaise hygiène de vie (activité trop intense le soir, abus de café ou d’alcool), un rythme imposé inadéquat (travail de nuit), une maladie organique associée perturbant le sommeil (asthme, ulcère gastro-duodénal, reflux gastro-oesophagien …) ou bien encore la prise de médicaments excitants.

-L’insomnie psychophysiologique:

C’est une insomnie qui apparaît sans cause évidente. Elle fait généralement suite à une insomnie dont la cause est repérable: après une intervention chirurgicale, la naissance d’un enfant, un stress psychologique important, un travail à horaires décalés… Il y a un conditionnement négatif à l’insomnie qui se traduit par une activation paradoxale des systèmes d’éveil dès que la personne se met au lit. Elle se traduit souvent par de l’anxiété le soir, des endormissements devant la télé ou à table, l’impossibilité de faire une sieste.

-Une dépression sous-jacente

On peut y penser quand l’insomnie touche principalement la seconde partie de la nuit, qu’on n’a de goût pour rien, qu’il n’y a pas de motivation, et beaucoup de fatigue.

-L’anxiété

Elle est la cause de l’insomnie d’endormissement.

-L’insomnie associée a une pathologie psychiatrique

L’insomnie peut faire partie d’un tableau psychiatrique tel qu’une névrose grave ou une psychose. Elle peut être chronique ou transitoire, mais là encore, elle est souvent liée à une anxiété mobilisée lors de moments évolutifs aigus.

La réflexologie plantaire

Elle agit d’abord sur les tensions nerveuses et musculaires. Elle permet de disperser l’angoisse qui provoque de véritables noeuds (plexus), les peurs (reins), le stress (glandes surrénales). Une séance de réflexologie est souvent suivie d’un sommeil réparateur dans l’après-midi ou le soir. Parfois il n’en est rien, et justement, ce soir là, on reste les yeux ouverts: réaction normale à un travail en profondeur qui n’agira que le lendemain.

Plusieurs séances sont nécessaires pour rétablir un véritable sommeil

Envie de prendre rendez-vous? cliquez ici

Quelques Conseils :

Evitez de regarder un écran avant de vous coucher, préférez la lecture ou autres activités relaxantes.
Allez vous coucher avant 23h. Un environnement calme et sombre vous aidera à mieux dormir.

Pratiquer des respirations abdominales avant de vous coucher : 25 respirations (inspirer dans le vendre en poussant avec le diaphragme (gonfler le ventre), expirer profondément et lentement, en vous concentrant toujours sur le ventre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Fini les migraines !

La migraine peut être définie comme un  mal de tête intense, généralement d’un côté de la tête accompagné de  nausées et vomissements,  de troubles de la vision et  une douleur intense pouvant durer jusqu’à 3 jours.

Les migraines se rencontrent chez les sujets anxieux, facilement contrariés,  les travailleurs compulsifs , les perfectionnistes qui veulent  tout achever immédiatement. Lorsqu’ils ont terminé une tâche ils passent d’un état de tension extrême à un état de relâchement soudain, c’est souvent après ce relâchement qu’apparaît la migraine.

La réflexologie et les migraines

La réflexologie plantaire donne d’excellents résultats. Il faut plutôt la considérer comme un traitement du terrain et non de la crise.

Selon les tensions rencontrées le thérapeute saura si l’origine est au niveau des cervicales, du système digestif ou hormonal. Le thérapeute pourra constater que les zones du crâne sont douloureuses mais des douleurs dans d’autres zones seront des indices sur la cause de la migraine. Par exemple il peut localiser des sensibilités à la pression dans les zones du système digestif et plus particulièrement des intestins,  peut être s’agit-il de constipation entraînant une intoxication qui se manifeste par une migraine ? Ou alors un cycle menstruel difficile, un système lymphatique surchargé ou encore une hypertension des muscles au niveau des cervicales perturbant le flow sanguin vers la tête? Les causes des migraines ou de toute autre maladie peuvent être multiples. Chaque maladie est à considérer dans son contexte par rapport à l’individu et à son environnement.

Un lien émotionnel ?

Il faut aussi savoir que les cliniques qui traitent la migraine obtiennent les meilleurs résultats en utilisant des techniques comme la relaxation psychosomatique et le contrôle du stress !

Dans ce chapitre je vous propose de faire une introspection pour remonter à l’origine émotionnelle de votre mal de tête :

“Ma tête est le centre de contrôle avant tout de mon individualité et de mon autonomie.

Lorsque j’ai un mal de tête, je dois me demander si je ressens un conflit concernant mes pensées, mes émotions, ma croissance personnelle ou une réalité que je ne veux pas admettre.

Le désir, voire l’obsession de tout contrôler, que j’y arrive ou non, engendre des troubles au niveau de ma tête.

Le mal de tête peut aussi être provoqué par la négation de mes émotions (et de mes pensées) que je juge déplacées ou tout au moins non conformes à mes valeurs. Je “me casse trop la tête” sans trouver de solution.

La migraine va souvent apparaître après une contrariété, ou suite à des angoisses (des frustrations) face à des situations que je n’arrive plus à gérer, quand je n’arrive plus à m’adapter.

J’espère que ces informations et conseils vous permettront de comprendre l’origine de vos maux de tête et de vous en débarrasser naturellement et définitivement.

Plusieurs séances sont nécessaires pour pouvoir ressentir un véritable mieux-être. Pour me Contacter cliquez ici

* Ces prestations ne sont pas d’ordre médical et ne prétendent en aucun cas se substituer à un acte médical ou des prescriptions de médicaments.

 

Enregistrer

STOP AU MAL DE DOS

ENCORE MON DOS !

La réflexologie et les douleurs dorsales.

Au secours, j’ai encore mal au dos ! Quand je me penche, quand je reste un peu longtemps debout, et puis parfois, ça se coince !

Que vous ayez mal aux niveaux des cervicales, des lombaires ou des dorsales, vous pouvez avoir recours à la réflexologie plantaire.

La lombalgie

La  sensation douloureuse dans la région lombaire de la colonne vertébrale est  malheureusement un problème très courant qui n’épargne que peu de gens.

La douleur peut être légère, gênante ou aiguë et constante

Les  contractures des muscles du dos et les  lésions de la colonne vertébrale provoquent une douleur.
Les causes spécifiques de la plupart des crises de lombalgies sont inconnues, parfois il s’agit seulement d’un coup de froid.  Si le problème persiste, il peut s’agir d’une hernie discale ou d’arthrose.

Les symptômes fréquents

faiblesse et engourdissement d’une jambe ou des deux jambes.
douleur irradiant vers les fesses et le long de la jambe (sciatalgie ou sciatique).
raideur de la nuque.
douleur sourde comme une barre.
douleur persistant pendant plusieurs jours.

Prévenir le mal de dos

Pour éviter d’avoir trop souvent mal au dos, il faudrait:

– éviter d’être en surpoids.
– faire régulièrement des exercices physiques qui permettent de renforcer les muscles du dos.
– adopter une posture correcte, notamment au travail (devant l’ordi).
– dormir sur un matelas ferme.
– porter des chaussures plates ou à talons bas.
– toujours s’accroupir avant de soulever un objet.

Soulager avec la réflexologie plantaire

[av_button label=’lien’ link=’manually,http://ghislaine-fouville.fr/reflexologie-plantaire-chinoise/bienfaits-et-contre-indications/’ link_target=’_blank’ size=’small’ position=’center’ icon_select=’yes’ icon=’ue800′ font=’entypo-fontello’ color=’custom’ custom_bg=’#7bb0e7′ custom_font=’#ffffff’]

 

Le dos en réflexologie plantaire correspond à la zone réflexe qui démarre de l’arrière du talon, correspondant au coccyx, puis longe l’intérieur du pied jusqu’au gros orteil.
En progressant au moyen d’une technique appelée « la chenille » et en suivant la structure osseuse du pied, le réflexologue insiste sur les points douloureux afin d’évacuer les tensions ou blocages et ainsi de détendre tout le dos et soulager la douleur.


Cependant, il est intéressant de constater que ces causes apparemment sans lien avec le psychisme peuvent ne pas être dues au hasard !

Le stress et l’anxiété sont souvent à l’origine de tensions musculaires et occasionnent un mal-être. L’expression « en avoir plein le dos ! »vous connaissez ? Et en effet, le dos est particulièrement sensible au stress, qui contracte les muscles.

Le mal de dos est d’ailleurs un des pires cercles vicieux de la psychosomatique, car la douleur entraîne une crispation des muscles qui provoque d’autres douleurs.

De ce fait, la meilleure solution est la détente.

La parole est aussi un moyen de faire sortir des tensions qui nous empoissonnent la vie.

 La réflexologie est aussi une solution et les massages bien-être du dos aussi ! En vous libérant de votre stress, vous améliorez sensiblement votre circulation sanguine, votre corps sera mieux oxygéné et les toxines seront éliminées plus facilement ce qui soulagera vos douleurs.

Envie d’un rendez vous ? Contactez moi en cliquant ici

Plusieurs séances sont nécessaires pour pouvoir ressentir un véritable mieux-être.

STOP AU MAL DE DOS !

* Ces prestations ne sont pas d’ordre médical et ne prétendent en aucun cas se substituer à un acte médical ou des prescriptions de médicaments.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer